Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/08/2011

La feria va crescendo aujourd'hui

La ville s'apprête à vivre ce samedi sa 3e nuit festive. La feria 2011 a démarré "al dente" mais la température montera en puissance jusqu'à dimanche. Bilan et programme à venir.

millas, feria de millas,jacques durand, théâtre du réflex, manade, bandas, abrivado, casteller, paella, noïs de força real, al chemist, catalunya tour, orchestre jean ribull, font del rei, foc i musicamillas, feria de millas,jacques durand, théâtre du réflex, manade, bandas, abrivado, casteller, paella, noïs de força real, al chemist, catalunya tour, orchestre jean ribull, font del rei, foc i musicamillas, feria de millas,jacques durand, théâtre du réflex, manade, bandas, abrivado, casteller, paella, noïs de força real, al chemist, catalunya tour, orchestre jean ribull, font del rei, foc i musicamillas, feria de millas,jacques durand, théâtre du réflex, manade, bandas, abrivado, casteller, paella, noïs de força real, al chemist, catalunya tour, orchestre jean ribull, font del rei, foc i musicaEncore une journée de iesse aujourd'hui où les animations ne manqueront pas.

Top départ en fanfare, jeudi soir, pour ces quatre jours de fête consacrés à la feria. Voici donc un bilan de ces deux premières journées (et soirées) de liesse en attendant un week-end au programme alléchant qui accompagnera les aficionados.

Hier, certains taquinaient le cochonnet à l'ombre des arbres du camping, les autres (catalanité oblige) assistaient à un concert de musique catalane où participait à la "battlada de sardanes". Le soir les festayres, avant l'entrée en lice dans les bodegas, avaient le choix entre l'intercanton pour défendre leur esprit de clochers.

Le prix feria à Jacques Durand

Aujourd'hui, on ouvre avec la "feria du livre" dans le patio de la mairie.

Au menu dès 11 h, un débat sur "la tauromachie dans l'art populaire", avec la participation de J. Durand, C. Viallat, etc.

De 11 h à 17 h, feria des enfants au parc municipal animation et spectacles à 11 h et 15 h par le Théâtre du Réflex. L'après-midi à 18 h, Jacques Durand (l'un des meilleurs journalistes français à écrire sur la tauromachie), recevra le prix "feria 2011" pour l'ensemble de son oeuvre.

L'abrivado cet après-midi et ce soir

Plus physique, l'abrivado sera l'occasion d'un lâcher de toros dans les rues par la manade "Notre Dame" animé par la banda "Els Companys" à 16 h puis 21 h. L'occasion pour les plus braves de montrer leur courage face à la "bête". Les traditions catalanes seront, elles aussi, à l'honneur avec la construction de tours humaines, les castellera à 17 h, à la font del rey, trois colles vous présenteront ces pyramides vivantes. Les plus affamés, quant à eux, pourront également se rendre à 21 h, dans la cour de l'école maternelle, pour se délecter d'une gigantesque paella, préparée de main de maître par les Noïs de Força Réal. Un rendez-vous à ne pas manquer.

Tout comme chaque soir les spectateurs pourront assister à 22 h, au podium central le grand concert du groupe "Al Chemist" dans son "Catalunya Tour" en attendant l'ouverture des bodegas, sans oublier le nouveau spectacle de l'orchestre Jean Ribull qui animera, dès 22 h 15, la célèbre bodega de la Font del Rei, avec son spectacle "Rendez-vous chez Jo", suivi d'un grand show dansant. Mais l'animation en ville ne sera pas oubliée avec la troupe catalane "Foc i Musica" qui présentera son théâtre de rue, jonglages, feux et malabars, un visuel à ne pas manquer. Et dès l'ouverture des bodegas, la fête se poursuivra jusqu'à tard dans la nuit. Et rebelote demain dimanche.

05/08/2011

Aujourd'hui, les choses s'étoffent... à la Feria

Une programmation de haute qualité, vous serez toujours aussi nombreux à revpêtir la tenue blanche et rouge pour plonger dans la fête et partager ce copieux programme.

millas, feria, millenaria, intercanton, arènes, ely buxeda,al chemist, noïs, força real, trovada castellera, clown, catalunya tour, jean ribull, foc i musicamillas, feria, millenaria, intercanton, arènes, ely buxeda,al chemist, noïs, força real, trovada castellera, clown, catalunya tour, jean ribull, foc i musicamillas, feria, millenaria, intercanton, arènes, ely buxeda,al chemist, noïs, força real, trovada castellera, clown, catalunya tour, jean ribull, foc i musicamillas, feria, millenaria, intercanton, arènes, ely buxeda,al chemist, noïs, força real, trovada castellera, clown, catalunya tour, jean ribull, foc i musicaSpectacles de rues enchanteurs, animations, tous les ingrédients sont réunis pour créer une ambiance magique.

Avec le grand concours de pétanque, la ballada de sardanes et concert de musique catalane avec la cobla "Millenaria", l'apéritif musical, l'intercanton aux arènes où les rivalités de clochers disparaissent pour laisser la place à des jeux taurins opposant les villes du canton.

La grande soirée cabaret, suivie du grand bal avec l'homme au saxo d'or "Ely Buxeda" gratuit et surtout l'ambiance "caliente" des bodegas.

Et demain la fête continue avec l'ouverture de la Feria du livre à 11 h, de la Feria des enfants de 11 h à 17 h, dans le cadre magnifique de la maison du Parc, avec les clowns et le traditionnel lâcher de toros ou abrivado qui mettra le courage des jeunes à l'épreuve dans les rues de la ville et le soir, la 15e Trobada Castellera avec 3 "colles" participantes pour construire des tours humaines, les apéritifs concert à la Font del Rei, vous pourrez vous restaurer en goûtant la gigantesque paella préparée par les Noïs de Força Réal dans la cour de l'école maternelle tout en contemplant le grand concert du groupe "Al Chemist" dans son "Catalunya Tour" suivi du nouveau spectacle de Jean Ribull : "Rendez-vous chez Jo".

Nouveauté cette année, la Feria sera dans les bodegas mais aussi dans le centre-ville avec la troupe catalane "Foc i Musica", théâtre de rue, jonglages, feux, malabars.

04/08/2011

Feria : c'est parti pour quatre jours de fêtes.

millas,feriaPlus que quelques heures avant de nouer le foulard rouge... Des bodegas, dans les rues, aux arènes , la fête va battre son plein pendant quatre jours.

Patience. Plus que quelques heures avant de nouer le foulard rouge et basculer dans la Feria de Millas pour quatre jours de liesse. Inscrite dans les gènes Millassois, la re-voilà, elle n'a même jamais été aussi présente dans les rues. Car, à travers elle, c'est bien l'esprit de Millas qui séduit et attire de plus en plus les festayres. Et n'allez pas demander la recette de ce phénomène qui tient aux racines de la cité.

Difficile à décrire, il faut vivre la feria intensément en se laissant porter par la vague rouge et noir, au hasard des rencontres et des bodegas ! Il faut suivre pas à pas quelques « festayres » jour et nuit, et vivre de l'intérieur les temps forts qui ponctuent ces jours de fêtes avec la complicité de quelques « figures » Millassoises. Spectacles de rues enchanteurs, animations, bandas, castellers, abrivado, sardanes, colles, correfocs, feria du livre, etc. Tous les ingrédients sont donc réunis pour créer une ambiance magique.

Feria de jour et Feria de nuit

Cette Feria est également reconnue pour l'ambiance incomparable qui règne dans ses ruelles, ses places, ses bodégas durant la première semaine d'août. Cet esprit de la Féria est bien différent selon que ce soit le jour ou la nuit… En journée, Millas s’exprime dans une langue bien à elle, et exalte toute la culture catalane sous forme de danses, animations, musiques et couleurs dont l'engouement grandissant pendant la journée ravit un public plus nombreux, chaque année davantage. La nuit, c'est dans le sillage des bandas que se vit la fête. Elles enflamment les rues au son de leurs cuivres et de leurs airs de fête faisant danser toutes générations.

Ambiance garantie !

La ville s'apprête à vivre aujourd’hui sa première nuit de fête. Mais en attendant, la feria 2011 va démarrer « au pas de course » avec la course pédestre « La Panoramique » (16h pour les enfants, 19h pour les grands et la randonnée pédestre dès 17h30) suivi de l’apéritif musical avec les bandas au podium central (à 18h). La cérémonie des foulards lancera les festivités dès 22h00 organisée par le Comité d'animations culturelles de la ville. Ouverture avec une tronada monstre suivie du défilé dans les rues avec « el drac de foc » accompagnés par « les percussions du Ribéral » et la banda « les Canaillous ». Tandis que dès 21 h, aux arènes cela sera Chevalissimo, le spectacle équestre de l'année enchantera petit et grand aux arènes à  partir de21 h, avant l'ouverture officielle des Bodegas à 22 h 30.

Entre exposition de peinture, course pédestre, bandas, soirée mousse, musique et bien sûr Novillada, la feria catalane de Millas battra son plein pour quatre jours. De quoi ravir tous les amateurs de fête populaire aux parfums tauromachiques.

03/08/2011

Les ombres d'Yvon Parès en pleine lumière

millas, yvon pares,photographiePendant la feria, le célèbre photographe expose ses clichés des corridas locales à la mairie. Avec, en bonus, ses plus belles ombres…  © Photo Philippe Rouah

C'était il y a 42 ans aux arènes de Caissargues dans le Gard. Alain Montcouquiol toréait pour la première fois en becerada (course pour débutant avec des toros de moins de deux ans). Dans le public, un tout jeune garçon qui rêvait, lui aussi, de revêtir l'habit de lumière assistait à son premier spectacle taurin. A ses côtés, le Perpignanais Yvon Parès prenait ses premières photos taurines. L'apprenti est devenu Nimeño I.

De belles amitiés

Le jeune spectateur envieux, Richard Millian a connu de beaux succès à la muleta. Yvon Parès, qui ce jour-là accompagnait le jeune Richard, n'a jamais lâché son appareil photo et a consacré sa vie à la tauromachie. "J'ai même demandé à faire mon service militaire à Nîmes pour pouvoir assister aux corridas !" se souvient-il. Nîmes où il avait donc deux amis très chers. "J'ai connu Alain à Perpignan en promenant mon chien un soir. Je l'ai reconnu à un arrêt de bus, couché sur le banc. Il venait de toréer à Céret et avait raté son train pour repartir à Nîmes. Il était resté là où le bus l'avait déposé. Je lui ai proposé de venir dormir à la maison".

Depuis, les deux hommes ne se sont pas quittés. Yvon a tout partagé des joies et surtout des drames de la vie des deux frères toreros. Aujourd'hui, il entretient encore de beaux liens d'amitiés avec la plupart des toreros.

De temporada en tempodara, il s'est fait sa place dans tous les callejons de France et d'Espagne. Entre ses publications dans les journaux spécialisés espagnols, ses expositions et ses collaborations artistiques, Yvon Parès a creusé son sillon. Il expose cet été à la mairie de Millas les plus beaux clichés pris dans les arènes catalanes (Millas, Collioure, Céret) et une série très inspirée d'ombres. Parce qu'il a beau cumuler prix et honneurs en tous genres, au fond Yvon Parès aime rester dans l'ombre.

Toujours derrière l'objectif pour donner à voir la plus lumière qui soit dans des arènes : celle de la vie !