Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/08/2009

Feria de Millas : ils ont mis le feu

UNEFERIA2.jpgTop départ en fanfare, jeudi soir, pour ces quatre jours de fête consacrés à la feria. Voici donc un bilan de ces deux premières journées (et soirées) de liesse en attendant un week-end au programme alléchant qui accompagnera les aficionados.

La ville de Millas s'apprête à vivre ce samedi sa 3e nuit de fête. La feria 2009 a démarré "al dente" jeudi, le public étant au rendez-vous, avec les premières bodegas animés par les Alchemists vous entraînant sur les chemins du «Dallas», DJ tito et Obsession, les concerts de bandas et une foule en liesse.

Hier, certains taquinaient le cochonnet sous les arbres du camping, les autres (catalanité oblige) assistaient à un concert de musique catalane ou participait à la «battlada de sardanes». Le soir les festayres, avant l’entrée en lice dans les bodegas, avaient le choix entre l’intercanton pour défendre leur esprit de clochers ou la grande nuit du flamenco. Les festivités organisées par le Comité d'animations culturelles de la ville vont monter progressivement en puissance jusqu'à dimanche.

Le prix à Claude Viallat

Aujourd'hui, on ouvre avec la "feria du livre" dans le patio de la mairie. Au menu un débat sur la tauromachie animé par Robert Berard. De 11h à 17h Feria des enfants au parc municipal animation et spectacles à 11h30 et 15h00 « les jeux du cirque » par la compagnie Cielo. L'après midi à 18h, Claude Viallat, recevra le prix "feria 2008" pour l'ensemble de son oeuvre.

L'Abrivado cet après-midi et ce soir.

Plus physique, l'abrivado sera l'occasion d'un lâcher de toros animé par les bandas, à 16h, puis à 21h30. Les traditions catalanes seront elles aussi à l'honneur avec la construction de tours humaines, les " catellera" à 17 heures,plus de 300 participants seront présents pour ces pyramides vivantes. Les plus affamés pourront également se rendre à 21h dans la cour de l'école maternelle pour se délecter d'une "gigantesque paëlla" préparée de main de maître par les Noïs de Força Réal.

Tout comme jeudi soir les spectateurs pourront voir évoluer à 22h30 "le toro de fuego" et ses gerbes d'étincelles en attendant l'ouverture des bodegas, sans oublier sur le podium central de la musique et de l'ambiance mega danse avec Obsession. Ce sera vers 22h45 que le plus grand orchestre de danse du sud de la France avec 20 artistes sur scène animera la célèbre bodega de la Font del Rei. La fête se poursuivra jusqu'à tard dans la nuit. Et rebelote demain dimanche.

07/08/2009

Prix Féria 2009

claude-viallat.jpgLe lauréat du prix Feria 2009 de Millas, qui récompense un créateur pour son œuvre tauromachique, est le peintre Claude Viallat.

Après le romancier-essayiste Jean-Marie Magnan, puis le photographe de renommée internationale Lucien Clergue, c’est le peintre nîmois Claude Viallat qui recevra cette distinction pour l’ensemble de son œuvre peinte tauromachique.

À l’initiative du mouvement Support-Surface dans les années 1970, Claude Viallat a construit un ensemble pictural monumental représenté dans les plus importants musées du monde ainsi que dans de nombreuses collections privées.

Depuis longtemps aficionado a los toros, il s’est aussi passionné pour les courses camarguaises « à l’ancienne » et il est à l’origine du musée des Cultures Taurines de Nîmes auquel il a fait don de ses collections de peintures, dessins, gravures, bandes dessinées, affiches et objets en tous genres ayant une relation avec les diverses cultures tauromachiques.

Parallèlement à son grand œuvre pictural, Claude Viallat peint des petits formats figuratifs des diverses séquences de la corrida ou de la course camarguaise, où il se plait à représenter les mille actes divers de ces manifestations traditionnelles.

C’est à l’unanimité que les membres du jury, présidé par Robert Bérard, ont désigné le lauréat et remettront le prix Feria le samedi 8 août 2009, à 17 heures lors d’une rencontre avec le peintre dans la mairie de Millas, en présence du président du conseil général des PO, du maire de Millas, du président du Centre méditerranéen de Littérature, du président du comité des fêtes et des autres membres du jury.

06/08/2009

Pendant quatre jours, la feria s'empare de Millas.

Feria.jpgEntre exposition de peinture, course pédestre, bandas, soirée mousse, musique et bien sûr Novillada, la feria catalane de Millas bat son plein pour quatre jours. De quoi ravir tous les amateurs de fête populaire aux parfums tauromachiques.

La ville s'apprête à vivre aujourd’hui sa première nuit de fête. Mais en attendant, la feria 2009 va démarrer "au pas de course" avec la course pédestre « La Panoramique » (à 14h) suivi de l’apéritif musical avec les bandas au podium central (à 18h). La cérémonie des foulards lancera les festivités organisée par le Comité d'animations culturelles de la ville.

On ouvre avec une tronada monstre suivi du défilé des Trabucayres dans les ruesavec « el drac de foc » au rythme des percussions et des bandas avant l’ouverture des Bodégas à 22h30. Aux arène cela sera avec le groupe catalan Alchemiste, à la latine, DJ Tito au Central, Obsession.

Après cette mise en bouche suivra demain le grand concours de pétanque, une Batllada de sardanes et concert de musique catalane avec « Tres Vents » et dès 21h30 l’inter canton aux arènes (jeux taurins opposant les villes du Canton). Un grand spectacle de Flamenco dès 22h30 à la Font del Rey et la soirée mousse à la bodéga les Aficionados.

Samedi ouverture de la féria du livre et de la feria des enfants avec un spectacle qui leur est dédié « les jeux du cirque », dès 16h l’Abrivado (lâcher de toros) dans les rues de la ville et le soir, vous serez admiratif devant les 300 participants qui construiront devant vous des tours humaines , après l’apéritif concert, vouspourrez le soir vous restaurer dans la cour de l’école maternelle avec la gigantesque pælla préparée par les Nois de Foirça Réal (rugby) et animé par les bandas.

Et dès 21h30 Le toro sera de nouveau à l’honneur avec un lâcher de toros vers 21h30 suivi du Toro de fuego animé par les bandas. Ensuite vous aurez le choix entre déambuler de bodegas en bodegas ou d’assister au plus grand orchestre de danse Jean Ribull.

Dimanche réservé à toute la famille, avec défilé de Colles de Geganters, apéritif monstre à la font del rei, paquito géant, repas traditionel : gardiane de taureau, et surtout dans cette ville taurine la Grandiose Novillada intégrale : 6 novillos toros de la ganaderia Camino de Santiago pour Marco leal, Mathieu Guillon et la révélation 2009 Sergio Flores. Et avant le final musical dans les bodégas, grand spectacle pyrotechnique avec le Correfoc.

Exposition : Des Toros et des Hommes

patromero.jpgPatricia Romero, catalane née à Pezilla-la-Rivière, s’est d’abord intéressée à l’aquarelle, à l’huile ensuite. C’est lors d’un long séjour en Afrique qu’elle découvre les matières et le pouvoir sensuel des couleurs, sa palette devient alors vive et lumineuse. La Corrida est pour un peintre source d’inspiration intarissable : contrastes, couleurs, gestuelle du combat… émotion et passion.

Vous découvrirez son exposition se caractérisant par des couleurs chaudes et vibrantes, des compositions denses. Un plaisir visuel et la découverte du long chemin parcouru pour cette artiste à l’origine de l’affiche de la féria 2009. Une exposition à rater sous aucun prétexte.