Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/08/2011

Les ombres d'Yvon Parès en pleine lumière

millas, yvon pares,photographiePendant la feria, le célèbre photographe expose ses clichés des corridas locales à la mairie. Avec, en bonus, ses plus belles ombres…  © Photo Philippe Rouah

C'était il y a 42 ans aux arènes de Caissargues dans le Gard. Alain Montcouquiol toréait pour la première fois en becerada (course pour débutant avec des toros de moins de deux ans). Dans le public, un tout jeune garçon qui rêvait, lui aussi, de revêtir l'habit de lumière assistait à son premier spectacle taurin. A ses côtés, le Perpignanais Yvon Parès prenait ses premières photos taurines. L'apprenti est devenu Nimeño I.

De belles amitiés

Le jeune spectateur envieux, Richard Millian a connu de beaux succès à la muleta. Yvon Parès, qui ce jour-là accompagnait le jeune Richard, n'a jamais lâché son appareil photo et a consacré sa vie à la tauromachie. "J'ai même demandé à faire mon service militaire à Nîmes pour pouvoir assister aux corridas !" se souvient-il. Nîmes où il avait donc deux amis très chers. "J'ai connu Alain à Perpignan en promenant mon chien un soir. Je l'ai reconnu à un arrêt de bus, couché sur le banc. Il venait de toréer à Céret et avait raté son train pour repartir à Nîmes. Il était resté là où le bus l'avait déposé. Je lui ai proposé de venir dormir à la maison".

Depuis, les deux hommes ne se sont pas quittés. Yvon a tout partagé des joies et surtout des drames de la vie des deux frères toreros. Aujourd'hui, il entretient encore de beaux liens d'amitiés avec la plupart des toreros.

De temporada en tempodara, il s'est fait sa place dans tous les callejons de France et d'Espagne. Entre ses publications dans les journaux spécialisés espagnols, ses expositions et ses collaborations artistiques, Yvon Parès a creusé son sillon. Il expose cet été à la mairie de Millas les plus beaux clichés pris dans les arènes catalanes (Millas, Collioure, Céret) et une série très inspirée d'ombres. Parce qu'il a beau cumuler prix et honneurs en tous genres, au fond Yvon Parès aime rester dans l'ombre.

Toujours derrière l'objectif pour donner à voir la plus lumière qui soit dans des arènes : celle de la vie !

29/07/2011

Exposition Taurine

feria de millas, millas, bernard salles, exposition, taurinePeintre autodidacte, il  a commencé à développer une passion pour la peinture et le collage. Il se fait remarquer par sa première exposition solo à la pâtisserie Lopez, où il dévoile de nombreux visages du monde taurin sur toile et talenquère. D'autres expositions se sont enchaînées par la suite.

Depuis ses premières œuvres, l’artiste a pris une certaine maturité, a su ré-exploiter son coup de pinceau lui permettant de travailler la matière, le relief... afin de donner vie à un très beau mélange d'abstrait et de figuratif. Que ce soit au campo ou dans le ruedo, le fauve sur ses toiles engendre les Olé torrides d'une tauromachie nuancée du relief du support, jouant parfois avec les contrastes du sable de l’arène et de l'Habit de Lumière.

Bernard Sales vous invite aujourd'hui au vernissage de l'exposition de la feria 2011, à 19 h, à la pâtisserie Lopez. Ce vernissage sera suivi du verre de l'amitié.

08/08/2010

Bernard Sales expose à la pâtisserie

b.Salles-vernissage2010.jpgJusqu'à mardi, les amateurs de peinture tauromachique pourront admirer les oeuvres de l'artiste Bernard Sales. Le vernissage de l'exposition s'est déroulé en prélude de la feria de Millas. Pour cette exposition, Bernard Sales a sorti toute l'étendue de son oeuvre, pour l'exposer sur presque toute la totalité des murs de la pâtisserie Lopez, exposition que les nombreux invités et habitués ont pu parcourir, et pour certains découvrir des oeuvres moins connues du peintre. Bernard Sales propose au spectateur une facette de son travail ou de sa personnalité. Cette exposition dévoile la part intime de l'artiste, celle du taureau, du jeu de l'homme et de la bête. Force et puissance de l'animal, adresse et fluidité du torero, ombre et lumière sur la piste de sable. Cette présentation magistrale telle une arène permet de montrer chaque oeuvre, s'offrant dans sa singularité, dans un dialogue avec le spectateur, la présentation magistrale devient l'espace de toutes les libertés.

10:05 Publié dans Feria | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : feria, millas, exposition

09/08/2009

Bernard Sales expose

Bernardsales.jpgDepuis ses débuts, le motif tauromachique traverse obsessionnellement la production de Bernard Sales, aficionado a los toros , sur des supports et selon des modes de représentations les plus divers. Comme la palette soyeuse des ocres et des ors, des rouges et des noirs, les tableaux expriment, avec un accent catalan, la tauromachie dans sa belle évidence, La magie opère, car Bernard Sales agrandit, recadre, recompose, et déploie sur la toile son art magistral du mouvement tel une envolée de cape. A la fois fugace, dansante, éclatante, ses oeuvres explosent de sang et de soie, de lumières et d'ombres, de rouges tendres et de jaunes acides.Nul doute que le geste du peintre ne soit de pure authenticité et que sous le pinceau ne crisse le sable des arènes